Paix et sécurité en Côte d’Ivoire : les jeunes s’engagent !

Publish: October 1, 2019

ABIDJAN, 01 octobre 2019 Les jeunes Ivoiriens sont souvent stigmatisés et qualifiés de responsables de violences et d’obstacles à la paix. Or, beaucoup d’entre eux œuvrent activement en faveur de la paix et de la sécurité dans leur pays. Un événement les met à l’honneur pendant trois jours à Abidjan lors desquels certains partageront leurs expériences.

Du 10 au 12 octobre 2019, le « Youth for Peace Côte d’Ivoire » aura lieu à l’Institut Goethe – Côte d’Ivoire, à l’Institut français de Côte d’Ivoire et à Attécoubé (une commune d’Abidjan) à partir de 8 h 30 chaque jour, sur le thème « La contribution des jeunes pour la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire ». Des jeunes de tous les horizons du pays échangeront et partageront des récits inspirants et importants de leurs expériences de consolidation de la paix, de renoncement à la violence, à la haine et à l’extrémisme dans les communautés du pays.  

Ce forum de trois jours est organisé par l’ONG N’zarama Center for Peacebuilding, Indigo-Côte d’Ivoire et l’organisation internationale pour la consolidation de paix, Interpeace, et soutenu par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), l’Ambassade de Suisse, l’Ambassade de France, l’Institut français d’Abidjan, l’Union européenne (UE) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Le « Youth for Peace Côte d’Ivoire » vise à faciliter un processus qui renforce la participation effective des jeunes à la planification et à la construction d’une paix durable en Côte d’Ivoire. L’événement créera une plate-forme inclusive pour les jeunes qui leur permettra de partager des idées, des expériences et des approches innovatrices.

« Plus qu’un événement, le « Youth for Peace Côte d’Ivoire » est le symbole de la jeunesse engagée pour la paix en Côte d’Ivoire. On ne parle pas assez de ces jeunes ; or leurs histoires nous inspirent, et vont vous inspirer à votre tour. », a dit Mathilde Boddaert, Chargée de programme, Côte d’Ivoire chez Interpeace.

Le 10 octobre, un espace de dialogue national sera ouvert entre des jeunes bâtisseurs de la paix et des décideurs politiques en Côte d’Ivoire sur la participation significative des jeunes à la paix et à la sécurité en Côte d’Ivoire.

« Les jeunes apporteront une valeur ajoutée. Les jeunes sont les leaders du ‘maintenant’ et non de demain et devraient avoir une chance de diriger », a déclaré Tony Karbo, directeur exécutif de N’Zarama Center for Peacebuilding.

Les Abidjan Peace Talks le 11 octobre constituent un fait marquant du forum « Youth for Peace Côte d’Ivoire ». C’est la première fois que les Peace Talks, une initiative mondiale qui s’appuie sur l’idée que tout le monde peut jouer un rôle dans la construction de la paix, se rendent en Côte d’Ivoire et la seconde fois en Afrique après Nairobi au Kenya en 2015. Les Peace Talks, une initiative mondiale établis en partenariat entre l’Office des Nations Unies à Genève, Interpeace et la Geneva Peacebuilding Platform se concentrent sur des histoires personnelles en tant que moyen de partager des idées et des solutions pratiques.

« Abidjan Peace Talks célèbre les histoires personnelles de jeunes Ivoiriens à la fois exceptionnels et ordinaires, qui montrent que la paix est l’affaire de tous ; que chacun peut y contribuer à son niveau », a ajouté madame Boddaert.

Au cours d’interventions de huit minutes, Charles Davy Aka, un jeune Ivoirien qui s’emploie depuis quelques années à motiver la jeunesse à discuter pacifiquement des problèmes qu’elle rencontre, se joindra à Marie-Claude Akpetou, une fille de 19 ans qui bâtit la paix à travers la littérature et les blogs.

Parmi les autres intervenants figurent le jeune bâtisseur de paix primé Gnamien Joachim Attoubré, co-fondateur et directeur d’un mouvement citoyen ivoirien nommé LIPEC qui fait la promotion de la paix et de la cohésion sociale; la jeune Bamba Madia, ambassadrice de JCI-Ivoire pour la transformation positive des communautés et fondatrice de « Bridge » et «Encore-Elles », des espaces de discussion physique pour les jeunes et jeunes femmes respectivement ; Michele Gnokile, l’initiatrice de “concept de paix” qui vise à sensibiliser spécialement les enfants sur le bien-fondé de la paix et de la cohésion sociale ;  Boris Kone, secrétaire général de l’ONG Rêve d’enfant qui milite en faveur des enfants vivants avec des handicaps et cherche surtout à changer les paradigmes des enfants très influencés par les crises successives que la Côte d’Ivoire a traversées ; Kouassi Ange Aristide, président et fondateur de l’ONG EDUCAMENT, spécialisée dans la promotion de l’éducation sociale en Afrique ; et Honoré Zamblé, fondateur du Comité de Veille (CDV), une entité qui vise à sensibiliser les élevés à la non-violence et contre l’abus de l’alcool et les substances psychotropes afin de promouvoir la paix et la cohésion en milieu scolaire ; Béatrice Aya Koffi, une jeune ivoirienne victime de violence qui est devenu bâtisseur de paix en Cote d’Ivoire et Issouf Ouattara, président fondateur de An-Nour sport academy football club, qui s’occupe des enfants non scolarisés.

Le 12 octobre, Abidjan Peace Projections portera les voix des jeunes orateurs à une audience plus large. Leurs expériences stimulantes seront diffusées par vidéo, suivies par des échanges en public dans quatre quartiers populaires d’Abidjan : Attécoubé, Youpougon, Abobo et Koumassi.

Pour participer à ce forum Youth for Peace Côte d’Ivoire, inscrivez-vous sur ce lien : https://y4p.eventbrite.com

Contacts médias:

N’zarama Center for Peacebuilding, Stephanie Minou, chargée de programme, e-mail: stephanieminou@nzarama.org, tel: +225 84 88 61 63

Indigo Côte d’Ivoire, Arsène Konan, coordonnateur de programme, email: arsene.konan@indigo-ci.org, tel: +225 56 97 88 83

Interpeace, Jude Fuhnwi, chargée de communication globale, e-mail: fuhnwi@interpeace.org, tel: +233 544 506 505