sticky-logo
11
October

Abidjan Peace Talks

Je construis la paix que je désire pour la Côte d’Ivoire, et toi?

Home > Peace Talks > Abidjan Peace Talks

Je construis la paix que je désire pour la Côte d’Ivoire, et toi?

 

« Peace Talks » est un évènement dont le but est de présenter des histoires inspirantes à l’action pour la paix. Les conférenciers viennent d’horizons divers et ont jusqu’à présent inclus des médiateurs, des chefs d’entreprise de multinationales, un ancien membre d’un gang d’Amérique centrale, des journalistes, un acteur primé aux Oscars, des jeunes et des écoliers, un physicien des particules, des membres de la société civile, des militaires, des membres de Parlement, des artistes, ainsi que le 7ème Secrétaire Général des Nations Unies. À ce jour, il y a eu 14 éditions de Peace Talks dans 6 pays, 131 orateurs, plus de 6 800 participants en personne et plus de 131 millions d’impressions sur les hashtags de l’événement.

A travers ‘Abidjan Peace Talks’, Interpeace, Indigo-Côte d’Ivoire et N’Zarama Center for Peacebuilding ont pour objectif de présenter des histoires inspirantes de jeunes ivoiriennes et ivoiriens qui apportent des contributions extraordinaires à la paix et à la sécurité dans leur pays et leurs communautés et d’encourager davantage les jeunes à devenir des agents actifs de la paix. Ces conférenciers partageront leurs histoires personnelles sur le thème principal de l’événement : « Je construis la paix que je désire pour la Côte d’Ivoire, et toi?  », et seront amenés à parler à titre personnel et non à représenter une organisation ou une entité politique. Ils devront répondre de manière honnête, personnelle et authentique à la question

Les objectifs spécifiques de sont les suivants :

  • Sensibiliser sur le rôle positif que jouent les jeunes ivoiriennes et ivoiriens dans la promotion de la paix par le partage d’histoires inspirantes de quelques jeunes impliqués dans la prévention de la violence et le maintien de la paix dans le pays ;
  • Inspirer l’action dans la vie quotidienne et à l’échelle national ;
  • Servir de plateforme d’échanges de bonnes pratiques en matière de consolidation de la paix et de gestion des conflits entre jeunes ivoiriennes et ivoiriens ;
  • Offrir un espace de dialogue nationale entre des jeunes bâtisseurs de la paix et des décideurs politiques en Côte d’Ivoire, sur la participation significative des jeunes à la paix et à la sécurité en Côte d’Ivoire ;
  • Impacter la jeunesse en Côte d’Ivoire, spécifiquement la jeunesse de certains quartiers d’Abidjan avec les idées générées par les Peace Talks dans le contexte du rôle des jeunes dans la violence en Côte d’Ivoire.

«Abidjan Peace Talks» constituent un fait marquant du  Forum  Youth for Peace Côte d’Ivoire

Plus d’information se trouve ici.

 

Abidjan Peace Projections

 

Samedi 12 octobre, 15:00 – 17:00, à Attécoubé (pas besoin de billets)

Les Abidjan Peace Projections porteront les voix des jeunes orateurs des Abidjan Peace Talks à une audience plus large. Le récit de leurs expériences stimulantes seront diffusées par vidéo, suivies par des échanges avec le public dans 4 quartiers populaires d’Abidjan. La première projection prendra place à Attécoubé. Trois autres projections suivront dans les communes de Youpougon, Abobo et Koumassi.

 

Location: Institut Français de Côte d'Ivoire
Date: 11/10/2019
Time : 4:00 pm to 6:00 pm

Cliquez ici pour enregistrer

Speakers

Charles Davy Aka

Charles Davy Aka, agé d’une vingtaine d’années, est un étudiant passionné d’art oratoire. Constatant la difficulté des jeunes étudiants à porter éloquemment leur voix, en 2018 il initie un projet de promotion de l’Art Oratoire dénommé “Académie Eloquentia”. Champion et formateur en Art Oratoire, il s’emploie depuis quelques années à motiver la jeunesse à la maitrise de la communication orale afin de discuter pacifiquement des problèmes qu’elle rencontre. Aujourd’hui, il s’emploie à repousser les préjugés sur la jeunesse ivoirienne en se consacrant régulièrement à la réflexion pour un changement de mentalité. Pour lui, être jeune, c’est employer son énergie au changement positif.

Marie-Claude Akpetou

Marie-Claude Akpetou, 19 ans, est Etudiante en comptabilité et finance à L’Institut National Polytechnique Felix HOUPHOUËT-BOIGNY de Yamoussoukro. Passionnée de littérature et blogueuse.

Madia Bamba

Madia Bamba est une jeune femme ivoirienne, titulaire d’un Master en Management obtenu à l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou en Algérie. Elle est aussi en instance de Finalisation d’un DEA en Business Administration et vient d’être certifiée Spécialiste au Métier de Planification suivi-Evaluation des Projets de Développement. En 2017, elle décide de s’engager dans des activités communautaires pour sensibiliser les jeunes au civisme démocratique et à l’entreprenariat politique. Au contact des jeunes elle a réalisé que les jeunes manquent d’espace pour s’exprimer et pour faire parler leurs génies créatif. C’est ainsi qu’elle a créé ‘’ BRIDGE ‘’, un espace de discussion physique pour les jeunes et ayant comme objectif de mettre en lumière ‘’ La volonté du citoyen ‘’ et de donner la parole à une jeunesse. En 2018 Madia a été nommée Ambassadrice JCI-ivoire pour la transformation positive des communautés. La même année Bridge a été retenu pour le prix national dans la catégorie ‘’ COMMUNICATION D’UTILITE PUBLIQUE ‘’. Madia a également crée l’association ‘’ Encore-Elles’’ adressée aux jeunes femmes. Avec BRIDGE et Encore-Elles Madia à lancée plusieurs campagne de sensibilisations, dont un marathon du civisme en 2017.

Joachim Attoubré Gnamien

Joachim Attoubré Gnamien est Etudiant en Master de Géographie à l‘Université Félix Houphouët Boigny. Il est Co-fondateur et Directeur Exécutif de la Ligue Panafricaine pour l’Eveil des Consciences (LIPEC). Un mouvement citoyen ivoirien qui fait la promotion de la paix et de la cohésion sociale. Ce mouvement œuvre également pour la formation des citoyens sur les questions de la démocratie, de la bonne gouvernance et d’engagement citoyen. En 2019, Gnamien Attoubré reçoit le prix « espoir de la société civile ivoirienne » initié par une large plateforme de la société civile dénommée Alternative citoyenne Ivoirienne (ACI).

Michèle Gnokilé

Michèle Gnokilé est une Ivoirienne de 32 ans, titulaire d’une maîtrise en droit des affaires à l’Université catholique de l’Afrique de l’Ouest (Abidjan) et d’un master en finances et crédit à l’Université d’Etat d’Ivanovo (Russie).  Michèle est, à ce jour, responsable développement dans un cabinet de formation et fondatrice de l’association “Impact d’amour”, qui lutte contre la pauvreté à travers l’aide et l’assistance aux veuves et aux orphelins, l’autonomisation de la femme ou encore la prise en charge médicale des enfants démunis. Michèle, passionnée de paix et de cohésion sociale, est l’initiatrice de “concept de paix”, qui vise à sensibiliser spécialement les enfants sur le bien-fondé de ces composantes à travers des ateliers, des cours sur les valeurs morales (telles que le respect des autres, la tolérance, la maîtrise de soi, la charité, la bienveillance). 

Boris Kone

Boris Kone est conférencier, coach en développement personnel et professionnel et agent du Trésor public de Cote d’Ivoire. Il est par ailleurs Secrétaire Général de l’ONG Rêve d’enfant qui milite en faveur des enfants vivants avec des handicaps. Son rapport aux enfants est si fort que depuis 2001, il essaie à son niveau lorsque l’occasion se présente d’inculquer aux enfants de son entourage la culture de la paix. Boris essaie surtout de changer les paradigmes des enfants très influencés par les crises successives que la Côte d’Ivoire a traversées.

Kouassi Ange Aristide Molou

Kouassi Ange Aristide Molou est originaire de Zèdè-Bossi IBéoumil, centre de la Côte d'Ivoire. Actuellement Enseignant-Chercheur à l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan au Département des Sciences du Langage. Il est spécialiste de la linguistique africaine et théorique. Le Docteur MOLOU est le Président et fondateur de l’ONG EDUCAMENT spécialisée dans la promotion de l’éducation sociale en Afrique et dans le monde. Il est également le Directeur des Actions Communautaires et Citoyennes au sein du Réseau Ivoirien des Leaders (RIL), une organisation apolitique qui regroupe tous les Alumni du programme « génération à venir » de la Friedrich-Ebert-Stiftung en Côte d’Ivoire.

Aya Béatrice Koffi

Aya Béatrice Koffi est une jeune ivoirienne, étudiante en RHCOM au groupe ESCOGET de la Riviera Palmeraie. Elle a grandi dans une famille qui était toujours sous la violence, cette situation lui rendait des jours tristes alors elle ne vivait pas dans la paix. C'est ainsi qu'elle s'est lancée dans d'entreprenariat à l'âge de 11ans et cela a fait d'obtenir en première un climat de paix à lui-même d'abord ensuite à sa famille en fin à ses amies et son entourage.

Honoré Zamblé

Honoré Zamblé, 21 ans, est un ex-élève du Lycée Moderne d’Abobo. Il est titulaire d’un BAC B en économie. Il est actuellement étudiant en licence 2 gestion commerciale. Honoré est également Fondateur du Comité de Veille (CDV), un comité de maintien de la paix. Ce comité vise à sensibiliser les élevés à la non-violence et contre l’abus de l’alcool et les substances psychotropes afin de promouvoir la paix et la cohésion en milieu scolaire.

Issouf Ouattara

Issouf Ouattara, né le 14 janvier 1993 à Anyama (Abidjan), est étudiant en sciences de gestion à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Directeur des ressources humaines de l’ONG Assistance à tous en Côte d’Ivoire (2AT-CI), Junior, comme l’appellent les intimes, est président fondateur de An-Nour sport academy football club et conseiller de la plateforme des présidents de conseils scolaires d’Anyama. Accusant l’oisiveté et l’irresponsabilité parentale de la montée grandissante du banditisme dans sa ville natale, le jeune homme a tout de suite lancé un centre de formation de football pour occuper sainement les enfants non scolarisés. Toujours dans sa quête d’une jeunesse éduquée, consciente et responsable, il a fait naître de ses réflexions un être nouveau, le prototype d’individu modéré et réglé dans ses mœurs et ses agissements : le Cogich. Au moyen de ses qualités d’orateur et de son leadership, il a fait rapidement partager cet esprit à bon nombre de jeunes pour en faire une communauté, l’Association générale de Cogich (AGC), dont il est le président. D’où son pseudonyme Papa Cogich. En plus de ses actions, son altruisme et son amour pour la paix ont favorisé sa participation aux assises de la jeunesse pour la sécurité les 1er et 2 août 2019 à Anyama, où il a dirigé les réflexions sur la cohésion sociale, et son intervention sur les conséquences de la drogue le dimanche 25 septembre 2019 à Dabou à l’occasion de la journée culturelle de « Agir pour tous ».

Bobo Levy

Amani Kouassi Clother connu sous le pseudonyme de « Bobo Levy » est artiste chanteur, auteur compositeur et interprète de nationalité ivoirienne. Le jeune Clother manifeste son amour pour la musique dès son jeune âge. Dans ses chansons, il mêle habilement sonorités traditionnelles et jamaïcaines, et apporte des messages de paix, d’amour de justice et d’égalité ; ce qui donne à son style musical une certaine originalité. Bobo Levy chante en français que dans sa langue maternelle le baoulé. Considéré comme le précurseur du reggae dance hall made in Côte d’Ivoire, Bobo confirme qu’il acquiert ses premières inspirations à travers les danses et musiques traditionnelles de sa ville natale Yamoussoukro. Véritable bête de scène Bobo levy joue régulièrement en live avec son groupe « Keep Faya band » dans les espaces reggae les plus connus et fréquentés de la capitale ivoirienne.

Sponsors

Organizers

Partners

Abidjan

Top